Monaco : c’est officiel, DS domine la Formule E !

Depuis le début de la saison, on n’utilisait beaucoup trop de « si »… Voilà, enfin, le potentiel de l’équipe DS TECHEETAH se révèle pleinement. À Monaco, Jean-Éric Vergne est le premier pilote à gagner un second E-Prix en 2018/2019 pour prendre la tête du championnat. Et pour la première fois dans l’histoire de la discipline, il est suivi par son équipier André Lotterer !

Jean-Éric Vergne et André Lotterer ont connu leurs lots de malheurs en début de saison. Cette fois, le Français a profité des déboires des autres pilotes. À Monaco, le plus rapide de la Super Pole fut Oliver Rowland (Nissan). Mais une pénalité de trois places l’a privé de la première place sur la grille (même s’il a conservé les trois points de la pole).

Du coup, Vergne est parti en tête et il a géré… géré… géré jusqu’au bout pour terminer la course avec une batterie à 1 % sans jamais être vraiment menacé par Oliver Rowland, deuxième, ou Felipe Massa, troisième.

Comme en F1, cet E-Prix de Monaco a ressemblé à une longue procession en ville pour que Jean-Éric Vergne soit le premier pilote à s’imposer pour la seconde fois de la saison. À quatre courses de la fin du championnat (Berlin, Bern, New York x2), il est désormais en tête du classement pour un point.

Derrière lui, on retrouve André Lotterer. Piégé durant les qualifications avec le dernier temps, l’Allemand est parti en 20e position… Auteur de jolis dépassements, malgré une panne de son système Attack Mode, il a fini par profiter des pénalités et des disqualifications d’autres concurrents pour décrocher la septième place.

A noter que Mahindra a porté des réclamations contre Jean-Eric Vergne et Oliver Rowland pour tenter de les disqualifier pour le même motif qui avait coûté la pole position à Pascal Wehrlein à Paris (pression de pneumatiques). Les commissaires ont jugé les réclamations non recevables.

E-Prix de Monaco
1 Jean-Éric Vergne (DS TECHEETAH)
2 Oliver Rowland (Nissan)
3 Felipe Massa (Venturi)
4 Pascal Wehrlein (Mahindra)
5 Sébastien Buemi (Nissan)
6 Mitch Evans (Jaguar)
7 André Lotterer (DS TECHEETAH)
8 Alex Lynn (Jaguar)
9 Stoffel Vandoorne (HWA)
10 José María Lopez (Dragon)…

Classement Pilotes
1 Jean-Éric Vergne (DS TECHEETAH) 87 points
2 André Lotterer (DS TECHEETAH) 86 points
3 Robin Frijns (Envision) 81 points
4 Antonio Felix da Costa (BMW) 70 points
5 Lucas di Grassi (Audi) 70 points
6 Mitch Evans (Jaguar) 69 points
7 Jérôme D’Ambrosio (Mahindra) 65 points
8 Oliver Rowland (Nissan) 59 points…

Classement Constructeurs
1 DS TECHEETAH 173 points
2 Envision 135 points
3 Audi 129 points
4 Mahindra 116 points
5 Nissan 99 points
6 BMW 88 points
7 Venturi 84 points
8 Jaguar 74 points…

Une pensée sur “Monaco : c’est officiel, DS domine la Formule E !

  • 23 mai 2019 à 9 h 03 min
    Permalink

    I think other website proprietors should take this website as an example , very clean and wonderful user genial style and design.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *