L’histoire entre DS Automobiles et l’horloger BRM

B.R.M (Bernard Richards Manufacture) est une marque d’horlogerie française de luxe. Elle propose des modèles configurables au design inspiré des sport mécaniques. La marque collabore avec plusieurs acteurs du milieu automobile : Corvette, Gulf Racing, Martini Racing, Ligier, Lotus,…

Parce que leurs valeurs sont similaires : luxe, performance et raffinerie, c’est en 2016, durant le Salon Automobile de Genève, que DS Automobiles lance son partenariat avec la marque BRM.

Afin de célébrer les 390 000 DS3 vendues, la DS 3 Performance BRM Chronographes est présentée, en série limitée de 39 exemplaires, et bien évidemment, livrée avec une montre de luxe identique à la couleur de la voiture (montre estimée à environ 5000€).

Cette DS3 fut conçu sur la base de la DS3 Racing : moteur THP de 208 chevaux, 300 Nm de couple, boîte manuelle. Elle est facilement reconnaissable grâce à sa teinte Gold Mat exclusive et à ses badges BRM. Je n’arrive pas à savoir le nombre de modèles vendus… Personnellement, je n’en ai jamais croisé, n’hésitez pas à me partager une photo si vous avez cette chance un jour !

Quasiment en même temps, et pour sublimer l’intérieur de son concept car DS E-Tense, DS Automobiles annonçait la mise au point, par BRM Chronographes, de la Records TB.

Sortie initialement en 2011, la B.R.M Record TB, unique en son genre, a été conçue comme un tableau de bord fixé au poignet permettant à un pilote de lire l’heure à haute vitesse sans avoir à lâcher le volant des mains. Son cadran à 90° par rapport au mouvement a nécessité 4 ans de recherches et développement.

C’est donc tout à fait naturellement, que celle-ci a été adaptée au concept car DS E-Tense toujours avec son boîtier incliné à 90°, permettant au passager de lire l’heure, mais qui peut également se détacher pour être portée au poignet.

L’histoire ne s’arrête pas là, puisque c’est désormais dans le DS7 CROSSBACK que l’on retrouve, en option ou de série sur la finition Performance Line +, une magnifique montre intégrée dans l’habitacle, la B.R.M. R180.

Au démarrage du moteur, la R180 pivote et sort de son logement pour un effet très luxe. Petite précision : cette montre n’est pas mécanique mais bien électrique 😉

Le partenariat semble durer, puisque l’horloger s’est également penché sur l’intégration de son expertise dans l’habitacle du prestigieux dernier concept car de DS Automobiles : la X E-Tense.

Et ce n’est pas une, mais deux montres qui sont alors développées : une qui pivote devant le copilote et l’autre, fixe, devant le pilote.

Une pensée sur “L’histoire entre DS Automobiles et l’horloger BRM

  • 25 mai 2019 à 11 h 05 min
    Permalink

    I do agree with all the ideas you have presented in your post. They are very convincing and will definitely work. Still, the posts are too short for novices. Could you please extend them a little from next time? Thanks for the post.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *