Hong Kong : avec des si

Avec des si, DS TECHEETAH aurait gagné à Ad Diriyah, peut-être même à Marrakech. L’équipe aurait décroché des podiums à Santiago et Mexico… Et à coup sûr, mais avec des si, André Lotterer aurait remporté l’E-Prix de Hong Kong. Mais quelque chose ne tourne pas rond, et surtout pas son pneu arrière droit.

Que Jean-Éric Vergne soit de nouveau passé à côté ne fait aucun doute. Comme l’an passé, le Français a croisé la ligne d’arrière des qualifications en marche arrière. Il y a un peu plus d’un an, il s’en sortait avec la pole position et un grand sourire. Cette fois, ce fut avec un drapeau rouge, une pénalité et la dix-huitième place de la grille. Sa course fut une copie des précédentes. Il fut encore impliqué dans des accrochages sans en être responsable… Pour terminer loin, loin des points et de son statut.

Pour André Lotterer, la journée fut bien différente. Sur les flaques d’eau, l’Allemand a montré sa maîtrise. Toujours aux avant-postes, il démarrait de la troisième position à l’extinction des feux. Et malgré un départ très mitigé, il parvenait à rester dans le quatuor de tête… Sur une piste devenue sèche, il se jouait de ses rivaux pour prendre la première place dans le septième tour. Ensuite, ce fut une vraie course de Formule E.

Lui et Sam Bird se sont largement échappés du reste du peloton. Leader, André Lotterer a bien plus consommé que son rival. Mais l’apparition multiple de la voiture de sécurité l’a beaucoup aidé à gérer son énergie.

A chaque nouveau départ, Lotterer et Bird reprenaient une confortable avance… Mais le Britannique semblait en très bonne position pour décrocher la victoire. Concentré sur son objectif de marquer de gros points pour reprendre la tête du championnat, Sam Bird s’est montré patient, jusqu’à un certain point.

A deux tours de l’arrivée, tandis qu’André Lotterer défendait parfaitement sa position en restant en milieu de piste, Bird a choisi de freiner plus tard, trop tard. Il a posé le nez de sa monoplace sur le pneu arrière droit de la DS E-TENSE FE19. En quelques mètres, il a détruit la structure du Michelin. C’était la fin des espoirs de première victoire pour André Lotterer.

Avec des si, DS TECHEETAH serait largement en tête des deux championnats et le storytelling de la Formule E ne tournerait qu’autour du concept Jeandré, contraction de Jean-Eric et d’André. Mais il n’y a pas de si, et avec tout ça, DS TECHEETAH s’éloigne petit à petit de la course aux titres.

Finalement dernier de cette course, André Lotterer n’a même pas eu à commenter la pénalité de Sam Bird. Les cinq secondes ajoutées au total de l’ex vainqueur l’ont fait passer au sixième rang. Mais il prend quand même la première place du classement des pilotes. Quant à Edoardo Mortara, il hérite finalement de sa première victoire dans la discipline. Avec des si, c’est DS TECHEETAH qui devrait être à la fête à Hong Kong… Au lieu de ça, l’équipe vole en silence vers l’Europe.

Prochain rendez-vous dans moins de deux semaines à Sanya, en Chine.

E-Prix de Hong Kong
1 Mortara (Venturi)
2 Di Grassi (Audi)
3 Frijns (Envision)
4 Abt (Audi)
5 Massa (Venturi)
6 Bird (Envision)
7 Evans (Jaguar)
8 Paffett (HWA)
9 Turvey (NIO)
10 Da Costa (BMW)
11 Lopez (Dragon)
12 Dillmann (NIO)
13 Vergne (DS TECHEETAH)
14 Lotterer (DS TECHEETAH)

Classement Equipes
1 Envision Virgin Racing 97 points
2 Audi Sport Abt Schaeffler 86 points
3 Mahindra Racing 83 points
4 Venturi Formula E Team 66 points
5 BMW i Andretti Motorsport 65 points
6 DS TECHEETAH Formula E Team 57 points
7 Panasonic Jaguar Team 35 points
8 Nissan E.DAMS 21 points
9 HWA Racelab 7 points
10 NIO Formula E Team 6 points
11 Geox Dragon 2 points

Classement Pilotes
1 Sam Bird 54 points
2 Jérôme D’Ambrosio 53 points
3 Lucas di Grassi 52 points
4 Edoardo Mortara 52 points
5 Antonio Felix da Costa 47 points
6 Robin Frijns 43 points
7 Daniel Abt 34 points
8 Mitch Evans 34 points
9 Pascal Wehrlein 30 points
10 André Lotterer 29 points
11 Jean-Éric Vergne 28 points
12 Alexander Sims 18 points
13 Sébastien Buemi 15 points
14 Felipe Massa 14 points
15 Oliver Rowland 6 points
16 Oliver Turvey 6 points
17 Gary Paffett 4 points
18 Stoffel Vandoorne 3 points
19 José Maria Lopez 2 points
20 Nelson Piquet Jr 1 point

6 pensées sur “Hong Kong : avec des si

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *