Jean-Eric Vergne avant les E-Prix de Londres

Je suis tellement heureux de rouler à Londres, c’est un peu une course à la maison pour moi parce que j’habite ici. 

Toutes les courses à la maison pour moi, que ce soit Paris ou Londres, sont des courses qui se passent bien même s’il n’y a aucune relation de cause à effet, j’espère que ce week-end ce passera bien mais c’est un circuit nouveau pour tout le monde, on l’a bien travaillé au simulateur, c’est un circuit intéressant où les qualifications vont être pour moi le plus important car c’est un circuit extrêmement difficile pour doubler.

Pour être honnête je ne me pose pas la question de où je suis dans le championnat parce que cette année ça ne veut pas dire grand chose. Il y a tellement de haut et de bas pour tous les pilotes qu’en un week-end vous pouvez refaire votre retard. Donc vu qu’il n’y a aucune équipe et aucun pilote qui n’a pris le devant, il n’y a pas d’homme à battre, il n’y a que nous derrière la voiture et ce que l’on arrive à faire sans faire d’erreur.

Je suis persuadé que le pilote qui terminera dans les quatre premiers aux courses de Londres et de Berlin sera Champion, donc le principal c’est de ne pas faire d’erreur jusqu’à la fin à Berlin.

Jean-Eric Vergne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *